Ne rien faire d’ici 2019, c’est rendre le nucléaire incontournable

Le chef de rang des nationalistes, Bart De Wever, l’assume désormais publiquement
: la N-VA refuse tout bonnement d’approuver un texte qui acte la sortie du nucléaire en 2025. ©belga
Le chef de rang des nationalistes, Bart De Wever, l’assume désormais publiquement : la N-VA refuse tout bonnement d’approuver un texte qui acte la sortie du nucléaire en 2025. ©belga

On n’a pas fini d’en entendre parler, du pacte énergétique. Car il y a bel et bien un problème au sein du gouvernement (même si certains cherchent à le minimiser). La N-VA refuse tout bonnement d’approuver un texte qui acte la sortie du nucléaire en 2025. Et le chef de rang des nationalistes, Bart De Wever, l’assume désormais publiquement. Or sans l’accord du premier parti flamand, il n’y aura pas de pacte.

C’est aussi simple que cela…

1

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct