Roger Lespagnard: «Partout Nafi était attendue, partout elle a répondu à l’attente»

Roger Lespagnard dans son «
antre
» de Naimette-Xhovémont. C’est là que Nafi est devenue Thiam.
Roger Lespagnard dans son « antre » de Naimette-Xhovémont. C’est là que Nafi est devenue Thiam. - PIERRE-YVES THIENPONT.

En ce vendredi de décembre, il est seul dans son bureau du premier étage de la maison communale de Fléron. « C’est la traditionnelle réception de fin d’année du personnel, dit Roger Lespagnard. Tout le monde est parti faire la fête en me laissant quelques derniers documents à parapher ! »

A 71 ans, le bourgmestre de la commune liégeoise ne se formalise plus de cette « désertion » pour la bonne cause. Cela fait des années maintenant qu’il a appris à s’organiser et à rattraper le temps qui file, entre ses mandats politiques et ses séances d’entraînement d’athlétisme. Même si, depuis 2008, ce n’est pas n’importe quelle athlète dont il a la charge puisqu’elle est devenue aujourd’hui la meilleure de la planète. Tout simplement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct