Concours de médecine: «Je ne souhaite à personne de vivre ce que j’ai vécu»

Avant l’ultime rebondissement, Charline s’est inscrite  en logopédie. Par dépit.  Plutôt que par choix.
Avant l’ultime rebondissement, Charline s’est inscrite en logopédie. Par dépit. Plutôt que par choix. - Pierre-Yves Thienpont/Le Soir.

Sur son mur Facebook, une photo de Maggie De Block tout-sourire. Pas un hommage. Plutôt un cri de rage. Entre cynisme et écœurement…

Nous sommes le 1er septembre 2017, Charline Putton – étudiante en première médecine – vient de terminer sa seconde session. Pour pouvoir s’inscrire en deuxième, il lui faut réussir l’examen d’entrée proposé aux rhétos qui cherchent, eux, à gagner les bancs de la première. Récit de deux années de gâchis qui se termineront fort heureusement, voici quelques jours, sur une note d’espoir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct