Flore Lecolier: «Je suis une prof d’éducation à la philosophie et à la citoyenneté heureuse»

Flore Lecolier n’a que trois mois et demi «
d’ancienneté
» dans ce nouveau cours mais, déjà, elle se réjouit des réflexions si pertinentes des petits. ©Pierre-Yves Thienpont/Le Soir.
Flore Lecolier n’a que trois mois et demi « d’ancienneté » dans ce nouveau cours mais, déjà, elle se réjouit des réflexions si pertinentes des petits. ©Pierre-Yves Thienpont/Le Soir.

Bon, le cours d’éducation à la philosophie et à la citoyenneté (CPC) peut essuyer son lot de critiques. Parce que, oui, d’un point de vue fonctionnel, le caser dans la grille horaire en alternance avec les cours convictionnels, ce n’est pas simple. Parce que oui, il a laissé des profs de morale ou de religion complètement désappointés. Et parce que, oui, les profs n’ont pas toujours (pas encore) toutes les compétences pour donner ce cours.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct