Imane: «C’est extraordinaire de pouvoir offrir un bout de vie normale»

Imane El Kart a accueilli jusqu’à 80 personnes dans sa maison. Elle réfléchit désormais à structurer cet accueil dans un endroit stable.
Imane El Kart a accueilli jusqu’à 80 personnes dans sa maison. Elle réfléchit désormais à structurer cet accueil dans un endroit stable. - P-Y. Thienpont.

O n regardait les infos, mais on se sentait démunis. Et puis tout à coup, la crise n’était pas dans un endroit lointain et complexe mais au coin de la rue. Ils ont besoin d’un endroit et moi je venais d’acheter une maison à Anderlecht. » Imane El Kart est du genre entière. Alors plutôt que d’offrir un canapé pour quelques heures à une ou deux migrants du parc Maximilien, elle a ouvert la porte de sa maison – inoccupée en attente de travaux – en grand. Tout grand.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct