Le 11h02: «Les djihadistes, avant-garde d’une nouvelle génération révoltée»

Dix mois après l’attentat contre Charlie Hebdo, le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw dresse un portrait interpellant du radicalisme et du terrorisme en Belgique. 75 nouveaux dossiers de terrorisme ont été mis à l’instruction, et dans un arrondissement comme Bruxelles, les effectifs antiterroristes de la police sont passés en un an de 81 à 165 personnes.

À l’échelle du pays, quinze magistrats sont désormais affectés au terrorisme. C’est qu’il n’y a jamais eu autant de Belges partis combattre en Syrie : 272 s’y trouvent en ce moment et 13 sont en route, une population dont, précise la Sûreté de l’État, au moins 70 % évoluent ou vont évoluer dans les rangs de Daesh. La présence d’enfants (35 mineurs) et de femmes (54) est interpellante.

Le renseignement militaire souligne la déstabilisation mentale des djihadistes et leur formation spécifique à la douleur qu’ils subissent… et qu’ils infligent à leur tour.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct