Tempête: que paie l’assurance en cas de dégâts?

Les dégâts éventuels causés par la montée des eaux sont eux aussi compris dans l’assurance incendie.
Les dégâts éventuels causés par la montée des eaux sont eux aussi compris dans l’assurance incendie. - Belga.

Vents violents et destructeurs, pluie battante sur un sol déjà gorgé d’eau, tous les ingrédients sont réunis pour déclencher un raz-de-marée… de demandes d’indemnisation auprès des compagnies d’assurances. Mode d’emploi.

Reprenons depuis la base. Au commencement, était l’« assurance habitation », que l’on peut également appeler « assurance incendie ». Cette assurance concerne le bâtiment et son contenu (des murs aux armoires en passant par la collection de disques vinyles dans une caisse). Et elle regroupe plusieurs volets : bris de vitre, dégâts des eaux (si, par exemple, une canalisation explose), grêle et tempête, et parfois d’autres dommages – selon le contrat –, comme les actes de vandalisme.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct