En 2017, les sept réacteurs nucléaires ont tourné 44 jours ensemble

Centrales nucléaires de Doel. ©PhotoNews
Centrales nucléaires de Doel. ©PhotoNews

Il y en a qui s’amusent à compiler les statistiques des tubes restés le plus longtemps en tête du top 50. D’autres qui comptent le nombre de fois que Novak Djokovic fait rebondir sa balle avant de servir. Nous, chaque année, on dresse le bilan de la disponibilité du parc nucléaire belge. En bref, on comptabilise les jours où les réacteurs tournent ; ceux où ils ne tournent pas, en distinguant arrêts planifiés et imprévus. Et pour l’année 2017, ça donne ceci  :

1 Elles tournent ! Soyons de bon compte : les médias parlent plus souvent d’un réacteur à l’arrêt que d’un réacteur qui tourne à merveille. Ce qui peut créer un sentiment que nos centrales sont souvent dans le dur. D’où l’intérêt de cet exercice annuel d’objectivation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct