Coulée de boue au Brésil : les entreprises minières responsables

Les entreprises minières doivent «prendre leurs responsabilités» dans le drame minier qui a fait 8 morts et 19 disparus, a déclaré jeudi la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, après un survol de la région dévastée par un tsunami de boue. «Nous voulons d’abord faire prendre leurs responsabilités aux responsables. Qui est responsable? Une entreprise privée, la Samarco, une grande entreprise avec des partenaires comme Vale et BHP Billiton», a souligné la chef de l’Etat après avoir survolé la région dévastée dans l’Etat de Minas Gérais (sud-est).

La rupture de deux barrages de la compagnie brésilienne Samarco — détenue à parts égales par les géants miniers brésilien Vale et australien BHP Billiton — a libéré une gigantesque coulée de boue de résidus miniers et a englouti il y a juste une semaine le village de Bento Rodrigues dans l’Etat de Minas Gerais. Elle a ensuite pollué le bassin du fleuve Rio Doce sur 500 km jusque dans l’Etat voisin de Espirito Santo.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct