Les compagnies de croisières tentent de réduire leur impact écologique

En plus de dégager des fumées toxiques, les paquebots de croisières rejettent de déchets liquides et solides, néfastes pour l’environnement marin. © Patrick Forget / Reporters
En plus de dégager des fumées toxiques, les paquebots de croisières rejettent de déchets liquides et solides, néfastes pour l’environnement marin. © Patrick Forget / Reporters - FORGET Patrick / Reporters

Rien n’arrête le tourisme. Certainement pas la banquise arctique. Partant de ce principe, la compagnie française du Ponant vient de lancer la construction d’un brise-glace dédié à la croisière. Un bateau dit révolutionnaire car propulsé au gaz naturel liquéfié. Cela lui garantirait d’être nettement moins nocif pour l’environnement et la qualité de l’air. Les centaines de paquebots de croisière, toutes compagnies confondues, continuent à parcourir les mers alimentés au fuel lourd, un carburant de très mauvaise qualité. Pour ceux-là, oubliez le bénéfique bol d’air marin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct