Un juge américain ordonne à un couple de lesbiennes de renoncer à adopter

Un juge américain a ordonné à un couple de lesbiennes vivant dans l’Utah (ouest des Etats-Unis) d’abandonner la garde du bébé qu’il devait adopter, expliquant qu’il serait meilleur pour l’enfant d’être élevé dans une famille hétérosexuelle. April Hoagland et Beckie Peirce, qui prévoyaient d’adopter la petite fille âgée de 1 an qu’elles ont accueilli trois mois plus tôt, ont dit avoir appris la décision mardi, à leur plus grand étonnement.

«Nous l’aimons et elle nous aime, et nous n’avons rien fait de mal», a expliqué Beckie Peirce au Salt Lake Tribune. «Et la loi, telle que je la comprends, stipule que tout couple marié peut accueillir et adopter» un enfant, a-t-elle ajouté. De son côté, sa femme April Hoagland a indiqué que le juge du tribunal pour enfant, Scott Johansen, a fondé sa décision sur «une étude qui soutient que les enfants s’en sortent mieux au sein de foyers hétérosexuels». Selon les deux femmes, le juge aurait été influencé par ses convictions religieuses.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct