La N-VA ne sciera jamais la branche sur laquelle elle est assise

Même s’il est parfois troublé par la stratégie de Bart De Wever, Charles Michel, en tant que Premier ministre, reste le meilleur atout de la N-VA.
Même s’il est parfois troublé par la stratégie de Bart De Wever, Charles Michel, en tant que Premier ministre, reste le meilleur atout de la N-VA. - Philip Reynaers/Photonews.

Charles Michel a beau dire qu’il «  ne danse pas comme la N-VA siffle et que «  le chantage de la N-VA ne l’impressionne pas, il est devenu Premier ministre grâce à la N-VA. C’était même la stratégie politique de la N-VA d’avoir à la tête du gouvernement auquel elle participerait un Premier ministre d’un autre parti politique. Et donc Michel n’a pas le choix : il doit subir les sifflets et le chantage de la N-VA.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct