Hollywood paie toujours mieux l’acteur que l’actrice

Pour sauver le film de Ridley Scott, Mark Wahlberg et Michelle Williams n’eurent pas vraiment droit au même traitement.
Pour sauver le film de Ridley Scott, Mark Wahlberg et Michelle Williams n’eurent pas vraiment droit au même traitement. - Reporters

Quelques jours à peine après la soirée des Golden Globes, durant laquelle l’industrie du cinéma américain tenta de faire bonne figure en condamnant fermement les violences et discriminations contre les femmes, patatras !, Hollywood a envoyé mercredi un nouveau signal désastreux.

En novembre dernier, Ridley Scott décidait de retourner dans l’urgence des scènes de son film Tout l’argent du monde. À l’époque, les révélations sur les comportements sexuels de Kevin Spacey (accusations de nombreuses agressions sexuelles et de harcèlement) avaient provoqué un petit séisme. À un point tel que la production décida, pour marquer le coup, de ne pas sortir le film avec un harceleur pour fer de lance. C’est ainsi que Christopher Plummer fut appelé à la rescousse, en remplacement de Spacey. Ainsi, aussi, que Michelle Williams et Mark Wahlberg acceptèrent de tourner à nouveau, avec Plummer, les scènes coupées.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct