Catalogne: Puigdemont serait arrêté malgré son immunité, s’il rentrait en Espagne

Catalogne: Puigdemont serait arrêté malgré son immunité, s’il rentrait en Espagne

Le parquet général en Espagne a averti samedi l’ex-président indépendantiste catalan Carles Puigdemont que son immunité de député n’empêcherait pas son arrestation s’il rentrait de Belgique en Espagne pour se faire investir à la tête de la région.

Puigdemont s’était installé fin octobre en Belgique, juste avant d’être poursuivi par la justice espagnole pour «sédition», «rébellion» et «détournement de fonds», suite à la proclamation à Barcelone d’une «République catalane» restée sans effets. Réélu député régional le 21 décembre, il est actuellement le seul candidat à la présidence du gouvernement catalan.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct