Jordi Savall In excelsis deo

<span>Jordi Savall</span> In excelsis deo

Durant la Guerre de succession d’Espagne, la Catalogne soutient le parti autrichien de l’archiduc Charles. Francesc Valls, un de ses grands compositeurs, écrit une Missa Scala Aretina d’une grande solennité, toute en joie et en effervescence. On trouve, dans le camp de Philippe de Bourbon, Henry Desmarest, un très doué compositeur français chassé de Versailles et condamné à mort pour avoir enlevé sa femme contre la volonté de ses parents.

Le second a certainement entendu la messe du premier et compose à son tour une Messe à deux chœurs et deux orchestres pendant sa résidence en Lorraine. Ses amis la font jouer anonymement devant Louis XIV qui l’apprécie fort mais ne pardonne pas. Savall a eu la bonne idée de rapprocher les deux partitions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct