Arthur H Amour chien fou

<span>Arthur H</span> Amour chien fou

Dix-huit chansons, deux disques différents, un double album… Très français, un peu anglais.

Le voyage auquel l’auditeur est convié est double lui aussi. Atmosphérique, le temps de ballades sans pathos (« Reine de cœur »), parfois rigolotes (« General of love »). « J’aimais l’idée d’un disque lent, qui mette de la douceur dans l’air » , explique Arthur H. Et puis d’autre part plus solaire ( « Plus carnavalesque » , dixit l’auteur) avec des compos dansantes, qui donnent plutôt la pêche, tel ce « Nosferatu », clin d’œil au « Champagne » de papa.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct