Sylvain Rifflet Re Focus

<span>Sylvain Rifflet</span> Re Focus

Le saxophoniste français adore le look. Dans le livret qui accompagne le CD, des photos bien mises en scène. Contrairement au corbeau de la fable cependant, le ramage correspond ici au plumage : Sylvain Rifflet est brillant. Et sa recréation du très beau Focus de 1961 de Stan Getz, qui l’avait ébloui quand il le découvrit à l’adolescence, nous illumine aussi.

Le jeune Sylvain a immédiatement rêvé de réussir, comme Getz, l’alliage entre le jazz et le classique. Il y est totalement parvenu. Cet album est une fête. Aucune dénaturation du jazz qui ne coule jamais dans une suavité classique : Sylvain Rifflet impose son énergie, des compositions évidentes, narratives, cinématographiques, des arrangements pour orchestre à cordes subtils, une rythmique implacable, dictée par le grand Jeff Ballard dans six des neuf plages.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct