lesoirimmo

Ursula Le Guin a étreint la main gauche de la nuit

Ursula Le Guin.
Ursula Le Guin. - AFP.

L a main gauche de la nuit. C’est son roman le plus célèbre, sans aucun doute. Un roman ethnologique, anthropologique, qui s’interroge sur l’altérité, sur nos rapports avec l’autre, sur le genre et sur le sexe. Il a été publié en 1969. Il a reçu une montagne de prix et n’a cessé d’être réédité depuis lors. C’est lui qui a fait la célébrité d’Ursula K. Le Guin, qui est décédée chez elle, à Portland, en Oregon, ce lundi 22 janvier, à 88 ans.

La main gauche de la nuit se passe sur Gethen. Une planète recouverte par la glace et la neige, où il n’y a ni hommes ni femmes mais des êtres qui sont tantôt mâles tantôt femelles. Cette indifférenciation surprend l’envoyé de la Terre Genly Ai qui, au nom de l’Œcumène, le regroupement de planètes, propose aux Getheniens de rejoindre la Ligue de tous les mondes. C’est le point de départ de cette histoire incroyable qui analyse, quasi scientifiquement, le problème du genre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct