Turquie: Ankara se livre à une surenchère patriotique pour son opération en Syrie

Des blindés turcs et leurs équipages attendent de passer à l’offensive, mercredi dans la province de Hatay, à la frontière syrienne
: une opération militaire sur laquelle le président Erdogan ne tolère aucune critique.
Des blindés turcs et leurs équipages attendent de passer à l’offensive, mercredi dans la province de Hatay, à la frontière syrienne : une opération militaire sur laquelle le président Erdogan ne tolère aucune critique. - Umit Bektas/ Reuters.

Depuis Istanbul,

La Turquie est entrée en guerre en fanfare. Littéralement. La mairie de Hatay, province turque voisine de la région syrienne d’Afrin, où Ankara combat les milices kurdes YPG (Unités de protection du peuple) depuis son incursion le 21 janvier, a dépêché sur la frontière un orchestre de « mehter » - une compagnie traditionnelle sous l’Empire ottoman, NDLR. Costumes ottomans et marches militaires soutiennent le moral des troupes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct