«Quand on naît ici, on a l’impression que c’est perdu d’avance»

Logan, 19 ans, Tabata, 18 ans, et Noah, leur bébé de 4 mois. «
La plupart du temps, on s’ennuie
», disent-ils. «
Il ne se passe rien à Frameries, sauf pour Halloween et la parade de Noël. Sinon, on reste à la maison. On ne voit que des gens de la famille. Sauf quand on va à Cora
».
Logan, 19 ans, Tabata, 18 ans, et Noah, leur bébé de 4 mois. « La plupart du temps, on s’ennuie », disent-ils. « Il ne se passe rien à Frameries, sauf pour Halloween et la parade de Noël. Sinon, on reste à la maison. On ne voit que des gens de la famille. Sauf quand on va à Cora ». - Dominique Duchesnes.

Il est 11 heures. Logan et Tabata fument leur cigarette sur le pas de la porte. Il a 19 ans, elle en a 18. Elle vient de donner naissance à Noah, 4 mois. Ils n’avaient pas prévu d’être parents si jeunes, « mais maintenant que le petit est là, on assume ».

C’est par cette rencontre qu’a démarré notre semaine d’immersion à Frameries. On explique au jeune couple ce qui nous amène. Ils nous font entrer. On prend place dans le canapé, devant l’écran plat branché sur Nickelodeon (des dessins animés). La discussion démarre par une question un peu bateau. « Alors, c’est bien Frameries ? ». Logan répond. « La plupart du temps, on s’ennuie. Il ne se passe rien ici, sauf pour Halloween et la parade de Noël. Sinon, on reste à la maison. On ne voit que des gens de la famille. Sauf quand on va à Cora ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct