Michaël, le rechappeur de pneus

Bridgestone est le plus gros employeur local. «
On cherche surtout des personnalités entreprenantes et volontaires, plutôt qu’un CV bien rempli
», dit son patron, Michaël Codron.
Bridgestone est le plus gros employeur local. « On cherche surtout des personnalités entreprenantes et volontaires, plutôt qu’un CV bien rempli », dit son patron, Michaël Codron. - Dominique Duchesnes.

Débarquer à l’improviste dans une multinationale, c’est la meilleure chose à faire pour se faire refouler à l’entrée. A Frameries, on a tout de même tenté de pousser la porte de l’usine Bridgestone, le plus gros employeur local (200 emplois). Et – surprise- l’accueil a été royal.

Le patron du site, Michaël Codron, nous a offert une visite guidée de plus d’une heure de cette usine de rechappage de pneus d’avion (on y remet des pneus usés en état). L’usine emploie évidemment beaucoup de main-d’œuvre locale. Et elle engage. « On cherche surtout des personnalités entreprenantes et volontaires, plutôt qu’un CV bien rempli. Car 80 % de la formation se fait en interne. Et dans le secteur de l’aviation, il s’agit de formations très exigeantes », explique le directeur. En discutant avec certains employés, on constate que certains sont là depuis plus de 30 ans. « Ici, c’est devenu une entreprise familiale », embraie Codron.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct