Ces sons qui nous passent par la tête

La Semaine du son développe un volet culturel et ludique, mais aussi de prévention.
La Semaine du son développe un volet culturel et ludique, mais aussi de prévention. - D.R.

Un train entrant dans la Gare Centrale, des gouttes d’eau dans une cave, un bateau sur le canal, des pas réguliers dans les escaliers du métro, etc. Ces sons nous les entendons tous les jours, sans y faire attention. Pourtant, ils font bien partie de notre environnement. La Semaine du Son, un événement organisé depuis lundi jusqu’au 4 février à Bruxelles, veut porter notre attention sur ce qui passe par nos oreilles.

Pendant une semaine, une quarantaine d’événements gratuits, culturels et informatifs, se tiennent dans toute la ville. A la Centrale, Jeroen Uyttendaele et ses étudiants de l’Académie d’Anderlecht proposent des paysages sonores de la ville. Dans le livre Les Villes invisibles, Italo Calvino décrit 55 cités imaginaires. C’est ce qui a inspiré les élèves de l’Académie pour traduire la capitale belge avec des bruits captés dans les rues et les bâtiments.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct