Crise en Catalogne: Puigdemont doute mais ne «se retirera pas»

© AFP
© AFP

Carles Puigdemont a regretté, dans des messages privés adressés à l’ancien ministre catalan Toni Comín, le «triomphe» de Madrid dans le conflit qui l’oppose au gouvernement central espagnol. Selon lui, le processus d’indépendance de la Catalogne «est terminé», ses coreligionnaires l’ayant «sacrifié», rapporte la chaîne Telecinco, sur la foi d’une capture d’écran de ces messages.

La chaîne a obtenu ces messages en filmant l’écran du téléphone du député Toni Comín, installé comme Carles Puigdemont en Belgique, alors qu’il assistait, mardi soir, à une réunion du parti nationaliste flamand N-VA.

Dans ces messages, l’ex-président de la Catalogne commente le report de la séance visant à l’investir mardi au parlement catalan et estime avoir été «sacrifié» à la suite d’un plan «de Moncloa», soit le nom de la résidence du Premier ministre espagnol. Selon lui, le processus d’indépendance «est terminé».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct