Sortie du nucléaire: même les chiffres ont leurs limites

Sortie du nucléaire: même les chiffres ont leurs limites

C’est le nouveau dada du débat énergétique : il faut des chiffres. Pour objectiver le coût de la sortie du nucléaire en 2025, et s’assurer que cela ne fera pas exploser la facture des ménages et des entreprises.

Un prof gantois, le Bureau du Plan, des chercheurs de Louvain. Tout le monde y va de son modèle mathématique. De son chiffrage.

Dans Le Soir du jour, vous constaterez qu’un même institut peut carrément livrer deux études différentes. Une première qui ravit les partisans du nucléaire. Et une seconde qui séduit ses opposants. Tout dépend en réalité des paramètres qu’on injecte dans le modèle mathématique. Des hypothèses de base.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct