Brexit: l’Italie joue son va-tout pour chiper l’EMA à Amsterdam

La Cour européenne de Justice a été saisie.
La Cour européenne de Justice a été saisie. - Michel Tonneau.

Les Italiens ne digèrent pas le fait que l’agence européenne du médicament (EMA), qu’il fallait relocaliser après le Brexit, leur soit passée sous le nez. Les autorités italiennes et milanaises ont déposé mercredi deux recours devant la Cour et le Tribunal de l’UE contre le choix des pays européens de relocaliser l’EMA à Amsterdam. L’Italie accuse les Pays-Bas d’avoir candidaté sur base d’informations inexactes.

Pour rappel, en novembre, Amsterdam l’avait finalement emporté sur Milan par tirage au sort après trois tours de vote pour départager les villes candidates.

L’EMA, avec son staff de 900 personnes et les 36 000 nuitées d’hôtel que ses réunions génèrent par an, était convoitée par 19 pays européens. L’agence avait averti du danger pour la santé publique si elle ne pouvait pas être totalement opérationnelle dès le 1er avril 2019, juste après le Brexit.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct