lesoirimmo

Duo graphique éphémère

Denis Meyers, « Sans titre », 2018, meranti 6 mm, découpe numérique et retouches manuelles, teinture napoléon, dimensions variables, prix de 550 à 900 euros. 3.300 euros pour la fresque se composant de 6 personnages suspendus et 11.000 euros pour celle se composant de 11 personnages fixés au mur.
Denis Meyers, « Sans titre », 2018, meranti 6 mm, découpe numérique et retouches manuelles, teinture napoléon, dimensions variables, prix de 550 à 900 euros. 3.300 euros pour la fresque se composant de 6 personnages suspendus et 11.000 euros pour celle se composant de 11 personnages fixés au mur. - D.R.

Diplômé en typographie de La Cambre, Denis Meyers (Tournai, 1979) s’est fait connaître du grand public avec son projet colossal Remember Souvenir, qui l’a conduit à tagger l’ensemble des anciens bâtiments Solvay situés à Ixelles avant leur destruction, en 2016, au profit d’un nouveau projet immobilier. Cette réalisation très médiatisée lui a ouvert les portes d’autres collaborations avec des marques de standing telles Bellerose, Duvel, Natan ou encore les Maisons Dandoy et Manalys. Se proclamant artisan plutôt qu’artiste, Meyers a déjà exploré de nombreux supports aussi variés que planches de skate et cadres de vélo, vaisselle et vêtements et, plus récemment, joaillerie et boutons de porte pour la Maison Vervloet ! Or il n’est autre que le petit-fils de Lucien De Roeck (1915-2002), créateur de l’emblème et de l’affiche pour l’Expo universelle de 1958…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct