Mathias Bressan L’imprévu

<span>Mathias Bressan</span> L’imprévu

On pourrait aisément, pour ce deuxième album du chanteur-batteur bruxellois, le rapprocher des excellents Florent Marchet, Bertrand Belin, Mickey 3d, voire Miossec ou Dominique A. Si ce n’est que Mathias aime chanter « Blankenberge » et « La fille du Nord » avec des voix d’opéra, des bidouillages électros et de la mélancolie à souhait.

Excellemment produit par Gil Mortio, qui vient de faire de même avec le dernier Semal, Bressan impose son univers francophone original tout en séduction.

Le site de Mathias Bressan.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Chanson - variétés