CyberHelp: contrer le harcèlement

« Do you wanna play with me » , la création de Sylvie Landuyt qui aborde la question des réseaux sociaux sous l’angle des incompréhensions générationnelles, se prêtait parfaitement à un bord de scène en compagnie du service prévention de la Ville de Mons.
« Do you wanna play with me » , la création de Sylvie Landuyt qui aborde la question des réseaux sociaux sous l’angle des incompréhensions générationnelles, se prêtait parfaitement à un bord de scène en compagnie du service prévention de la Ville de Mons. - DannyWillem

Lancé à Mons par le service prévention de la Ville et le député Nicolas Martin (PS), en partenariat avec plusieurs écoles et organisations de jeunesse, le projet de lutte contre la cyberhaine et le cyberharcèlement place le public cible adolescent au cœur du processus, afin qu’il apporte lui-même une solution à partir de son vécu. Tout a débuté en septembre 2015 par une étude réalisée en partenariat avec le Service des sciences de la famille de l’UMons, sous la direction du professeur Willy Lahaye. L’enquête quantitative a permis de déceler, déjà, des cas de cyber-harcèlement. Ses résultats se sont révélés éclairants et surprenants et ont amené ses concepteurs à construire une solution complète, cohérente et en adéquation avec les attentes des adolescents.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct