lesoirimmo

Il y a dix ans dans Le Soir : «Uyttendaele et les camarades»

Marc Uyttendaele se défend : « J’ai fait savoir que j’étais intéressé, c’est tout. » © René Breny
Marc Uyttendaele se défend : « J’ai fait savoir que j’étais intéressé, c’est tout. » © René Breny

(article paru dans Le Soir le 7 février 2008)

La bourde commise vendredi dernier par le cabinet de Marc Uyttendaele risque de faire beaucoup de bruit : un courrier anodin adressé à la greffière de la Province du Brabant wallon – qui est aussi l’épouse de Charles Michel (MR) – était accompagné d’une annexe qui apparaît comme une note de démarchage du cabinet Uyttendaele à l’intention des milieux socialistes. Le texte égaré était initialement destiné à Frédéric Delcor, « ami de quinze ans » d’Uyttendaele, et président de l’Institut Emile Vandervelde, le centre d’études du PS.

Cette note rédigée en juillet est un long catalogue qui illustre les rapports entre Marc Uyttendaele et ses collaborateurs, d’une part, et tout ce que la Communauté française compte de lieux de pouvoir teintés de rouge, d’autre part : cabinets ministériels, villes, entreprises publiques, intercommunales…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct