Brexit: comment l’autobus du «Leave» continue de balader les électeurs britanniques

Brexit: comment l’autobus du «Leave» continue de balader les électeurs britanniques
reuters.

Pour les uns, c’est un autel improvisé avec ses fleurs, ses pierres ornées de cœurs et de graffitis à la mémoire de la victoire des partisans du Brexit lors du référendum du 23 juin 2016. Pour les autres, c’est la figure emblématique des fake news qui constituent un danger majeur pour la démocratie. Le chef de file des europhobes, le secrétaire au Foreign Office, Boris Johnson, a sorti de la naphtaline le célèbre autobus aux couleurs de l’Union Jack qui baladé les électeurs britanniques pendant la campagne. Accusant le Premier ministre de vouloir faire du Royaume-Uni un «  Etat vassal

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct