Pensions: ce que la réforme de la pénibilité va changer

Parmi les métiers pénibles, celui d’institutrice est celui qui subit le plus la réforme des pensions.
Parmi les métiers pénibles, celui d’institutrice est celui qui subit le plus la réforme des pensions. - RENÉ BRENY.

Cette fois, la hache de guerre est déterrée. Entre les peaux rouges, la CGSP, et les tuniques bleues, le cabinet de Daniel Bacquelaine (MR). L’enjeu : la réforme de la prise en compte de la pénibilité dans le calcul de la carrière et de la pension des fonctionnaires nommés. Le syndicat socialiste de la fonction publique a d’ailleurs déposé un préavis de grève pour le 27 février. Une attitude que critique vivement le ministre fédéral des Pensions, son avant-projet de loi n’étant toujours pas approuvé par le gouvernement (à ce stade, il ne figure pas à l’ordre du jour du gouvernement de vendredi) et une concertation étant prévue avec les partenaires sociaux après cette validation en première lecture.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct