Jacqueline, le home plutôt que la solitude

Jacqueline s’est installée au home les Azalées, à Evere. Et s’y trouve très bien.
Jacqueline s’est installée au home les Azalées, à Evere. Et s’y trouve très bien. - HATIM KAGHAT.

A Evere, les promoteurs de homes ont, comme d’autres, profité des prix du foncier. On compte au bas mot une dizaine de maisons de repos, pour une commune d’environ 40.000 habitants. Avec la RTBF dans le cadre de l’opération « Noir Jaune Blues, et après ? », Le Soir a tenu à aller à la rencontre de ces femmes et hommes à qui plus personne ne demande leur opinion.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct