lesoirimmo

Pierson, un accusé sans émotion

Selon la psychiatre, Pierson présente «
une personnalité impulsive, sans nuance, pour qui l’expérience du passé est nulle
».
Selon la psychiatre, Pierson présente « une personnalité impulsive, sans nuance, pour qui l’expérience du passé est nulle ». - belga.

Si de nombreux témoins font défaut depuis quelques jours, un fait jamais vu à ce niveau pour une cour d’assises en Luxembourg, on attendait avec impatience la venue des « psys » mandatés par la Cour, une psychiatre et un psychologue. Leur avis a été on ne peut plus clair, ce jeudi matin.

La Dr  Cécile Debabeche a vu Jérémy Pierson en août 2015, dans le cadre d’une rencontre en vue de déceler d’éventuels troubles mentaux. Mais ce ne fut pas le cas. « M. Pierson n’est atteint d’aucune maladie d’ordre psychiatrique, a-t-elle d’emblée expliqué. Ses capacités intellectuelles sont situées vers la limite inférieure mais il n’y a aucun retard mental. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct