Déprime des Bourses: simple «correction» ou amorce d’un krach?

Les Bourses asiatiques ont accusé le choc après la chute du Dow Jones jeudi, qui a cédé 4,15
% en clôture.
Les Bourses asiatiques ont accusé le choc après la chute du Dow Jones jeudi, qui a cédé 4,15 % en clôture. - AFP.

Décidément, la Bourse de New York est d’humeur changeante. En baisse de 4,15 % jeudi, le Dow Jones, l’indice des 30 valeurs vedettes de Wall Street, a ouvert en hausse ce vendredi. Vers 16 h 30 (heure belge), donc après une heure de transactions, l’indice le plus connu, sinon le plus représentatif de la Bourse américaine, affichait une progression de 0,6 %.

Malgré ce rebond de Wall Street, les indices européens restaient dans le rouge. A Bruxelles, le Bel 20, qui avait ouvert en légère baisse, puis perdu des plumes vers le milieu de séance avant de se reprendre, cédait encore 1,15 %. Les autres marchés d’actions européens évoluaient à l’unisson – notamment Francfort, qui avait pourtant débuté la journée en légère hausse.

Pourquoi les Bourses chutent-elles ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct