Digitalisées, les cartes de fidélité se glissent un peu plus dans votre vie privée

Digitalisées, les cartes de fidélité se glissent un peu plus dans votre vie privée

Elles déforment et alourdissent le portefeuille, elles se dégradent au fil du temps et s’oublient à la maison bien souvent. Avouez-le : vos multiples cartes de fidélité en plastique – ou, pire, en papier – sont peu pratiques. Heureusement, elles devraient prochainement appartenir à votre passé d’homo consumericus. Elles sont, en effet, en train de se dématérialiser sous forme d’applications pour votre smartphone, terminal devenu « vital » et qui vous suit partout, de votre lever à votre coucher. Il existe deux grandes familles d’applis de ce genre : celles des principales chaînes de distribution uniquement valables pour les enseignes concernées (par exemple celle de Carrefour qui, depuis sa mise à jour de cette semaine, fait figure de première de classe) et celles qui collectent les cartes de différents commerces, petits et grands (comme les plateformes Joyn et myShopi).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct