La France ne rentrera pas d’offre pour son Rafale mercredi

La France est sortie de l’appel d’offres officiel pour le remplacement des F-16 mais entend bien rester dans la course. © Reuters.
La France est sortie de l’appel d’offres officiel pour le remplacement des F-16 mais entend bien rester dans la course. © Reuters. - Reuters.

Le remplacement des F-16 de l’armée belge entre dans une phase déterminante. Ce mercredi 14 février, les candidats encore en lice sont invités à rentrer leur meilleure offre auprès de l’ACCaP (Air Combat Capability Program), qui gère au sein de la Défense le processus de sélection. Les Américains le feront pour le F-35. Les Britanniques le feront également pour le Typhoon Eurofighter. C’est désormais officiel, les Français continueront leur cavalier seul hors du RFGP. Ils ne rentreront pas de dossier ce mercredi mais se considèrent toujours dans la course.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct