L’hyperconnectivité, la hache et le psychopathe

© Pierre-Yves Thienpont.
© Pierre-Yves Thienpont.

Bruxelles doit être hyperconnectée. C’est la demande pressante que formule auprès du monde politique Marc Lambotte, le CEO d’Agoria. Cinq ans après le tonitruant plaidoyer lancé par feu Didier Bellens (Belgacom) en faveur de la 4G, l’industrie technologique entend voir la 5G déployée au plus vite dans la capitale. Mais selon Agoria, le gouvernement de la Région bruxelloise traîne les pieds. « Bruxelles se ridiculise. »

La 5G ? C’est le Graal pour tout un secteur de notre industrie. La 5G doit organiser la mobilité des voitures autonomes, gérer intelligemment le trafic, amplifier la sécurité, réguler la vie des objets connectés. Elle doit permettre de faire tourner sur nos smartphones des applications toujours plus complexes. Elle donnera la possibilité à un chirurgien d’établir un diagnostic à distance sur le lieu d’un accident…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct