Alain Altinoglu à la conquête du génie de Bartók

Le chef français est enchanté de la réactivité de l’orchestre de la Monnaie.
Le chef français est enchanté de la réactivité de l’orchestre de la Monnaie. - Simon Van Boxtel.

Tout est parti du projet de monter le Château de Barbe Bleue qui a été reporté pour cause de travaux et a connu plusieurs adaptations. Le spectacle, qui se déroulera en juin, sera finalement une soirée 100 % Bartók où l’opéra sera associé au ballet du Mandarin merveilleux dans un spectacle confié au metteur en scène néerlandais Johan Simons.

Mais le chef maison, Alain Altinoglu a décidé de le préparer par des concerts qui rapprocheront Bartók de deux de ses grandes influences, ses compatriotes Franz Liszt et Zoltan Kodaly.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct