Pourquoi les banquiers belges ne se ruent pas sur l’or

©Reuters
©Reuters

Pour les banques belges francophones, l’or est une bonne diversification du portefeuille. Mais elles ne conseillent d’y investir que lorsque l’une des trois conditions est rencontrée :

– Lorsque la situation économique ou (géo)politique se dégrade. Or actuellement, tous les voyants sont plutôt au vert. Lors des récentes élections (Autriche, Pays-Bas et France), les électeurs ont tourné le dos aux partis populistes et eurosceptiques, éloignant pour un temps les craintes d’un éclatement de la zone euro. Au niveau international, aucune tension n’inquiète pour le moment véritablement les marchés financiers et investisseurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct