JO 2018: un curleur russe suspecté de dopage au meldonium, le CIO «prend note»

Illustration ©Photonews
Illustration ©Photonews

Un total de 168 sportifs russes prennent part aux jeux Olympiques mais sous drapeau neutre à la suite de la suspension du Comité olympique russe en raison d’un vaste programme de dopage institutionnalisé, en place notamment durant les JO de Sotchi 2014.

Dimanche, le porte-parole de la délégation de l’équipe olympique de Russie (OAR) Konstantin Vybornov a indiqué à la presse qu’un sportif russe sous drapeau olympique a présenté « une possible violation des règles antidopage », sans préciser le nom de l’athlète.

Selon le journal russe Sport Express, des traces de meldonium ont été découvertes dans l’échantillon A d’Alexandr Krushelnitckii. Celui-ci a remporté la médaille de bronze en curling mixte avec son épouse Anastasia Bryzgalova.

« Je ne sais rien », a réagi Krushelnitckii à propos du résultat du test. Son coach a aussi indiqué qu’il n’avait reçu aucune information quant à un résultat anormal.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct