Antispéciste, anti-viande: DierAnimal descend dans l’arène pour la cause des animaux

Antispéciste par essence, le nouveau parti veut inscrire le bien-être et la dignité animale dans la Constitution.
Antispéciste par essence, le nouveau parti veut inscrire le bien-être et la dignité animale dans la Constitution. - Belga.

La cause animale disposera-t-elle bientôt de représentants belges dans les parlements des Régions, du fédéral ou même de l’Union européenne ? C’est bien l’intention du tout nouveau parti animaliste qui a été présenté ce lundi. Unitaire et bilingue, DierAnimal a été fondé par six personnes, dont cinq quadragénaires, et aurait actuellement une soixantaine de membres, selon sa présidente, Constance Adonis. Malgré son nom, le parti animaliste belge ne veut pas être réduit à la seule cause animale. « Nous sommes le parti de tous les êtres vivants, précise sa présidente. Nous accordons une place centrale à la question animale, mais nous mettons sur le même pied et prenons autant en considération les humains, surtout les plus vulnérables, et la Planète ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct