Dálava The Book of Transfigurations

<span>Dálava</span> The Book of Transfigurations

On est en famille dans cet album. On entend d’abord Jirí Úlehla, en archive sonore, mais c’est sa petite-fille Julia qui mène ensuite la danse. Sur des morceaux arrangés du folklore morave, et sauvés de l’oubli par Vladimír Uhela, l’arrière-grand-père de Julia. Et le guitariste Aram Bajakian est un ami d’enfance de Julia. À deux, ils ont voulu donner un nouveau souffle à ces morceaux du folklore de Moravie, dans l’est de la République tchèque. La voix fière et particulière de Julia plus la guitare d’Aram, aidées par-ci par-là de violoncelle, contrebasse, percussions, piano, accordéon, orgue, et voilà que le folklore renaît dans un accompagnement qui tient du jazz, de la musique contemporaine, de l’avant-garde, de John Zorn. C’est souvent nostalgique, c’est aussi enthousiaste, comme s’il fallait oublier les vicissitudes en s’abrutissant dans la musique. Dálava est en concert à l’Espace Senghor, à Etterbeek, le samedi 24.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct