Philip Milanov: «A Rio, l’objectif nº 1 ce sera surtout de passer les qualifications»

Une envergure de 2,08 m, l’un des atouts majeurs de Philip Milanov. © ERIC LALMAND/BELGA.
Une envergure de 2,08 m, l’un des atouts majeurs de Philip Milanov. © ERIC LALMAND/BELGA.

Envoyé spécial à Lanzarote

Il a déboulé cet été, aux Mondiaux d’athlétisme de Pékin, là où ils n’étaient pas très nombreux à l’attendre. Et il est reparti du Nid d’oiseau avec une breloque d’argent autour du cou, récompense mille fois méritée après avoir lancé son disque à 66,90 m à son troisième essai, record de Belgique en prime. En star involontaire.

« Ma vie n’a pas fondamentalement changé depuis lors, explique Philip Milanov sous le soleil de Lanzarote, où il est venu prendre part au stage mis sur place par le COIB pour ses élites olympiques. Après Pékin, j’ai refusé toutes les interviews et, après le Mémorial Van Damme, où j’ai été récompensé par Sebastian Coe, ce qui était un grand honneur, je suis parti en vacances sur les bords de la Mer noire et j’ai avancé dans mes études (de graphisme).  »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct