Picqué: «Il faut épuiser le débat sur l’organisation de Bruxelles»

Charles Picqué veut instaurer « une nouvelle culture de la médiation » pour éviter l’isolement  de Bruxelles par rapport aux autres niveaux de pouvoir.
Charles Picqué veut instaurer « une nouvelle culture de la médiation » pour éviter l’isolement de Bruxelles par rapport aux autres niveaux de pouvoir. - Olivier Polet.

Ces derniers mois, plusieurs ténors politiques ont lancé des idées pour réinventer Bruxelles : Pascal Smet (SP.A) veut une seule entité pour toute la Région, Zakia Khattabi (Ecolo) veut supprimer les communautés linguistiques, le CDH veut un grand audit de la capitale… Ces déclarations par voie de presse amènent le président du parlement bruxellois, Charles Picqué (PS), également bourgmestre de Saint-Gilles, à sortir de sa réserve. Et à faire des propositions. Notamment : celle d’organiser un débat au parlement sur l’avenir de Bruxelles. Voyons…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct