Belfius crée une division de gestion de fortune

© Hatim Kaghat.
© Hatim Kaghat.

Parlons un peu stratégie. Vous avez des ambitions en matière de rachats ?

Je pense d’abord que notre pôle assurances reste trop faible. On doit pouvoir reprendre un autre assureur, avec le même système de distribution. Je ne crois plus dans le modèle de distribution par les courtiers en assurance. Ensuite, la faiblesse des taux d’intérêt et la réglementation autour de MiFid vont avoir un impact négatif sur les sociétés de private banking. S’il y en a une qui souhaite notre soutien, nous analyserons le dossier… Enfin, on a maintenant notre « fintech studio » dans le domaine digital, dans lequel on va investir dans la distribution. On va aussi essayer de vendre nos solutions digitales à l’étranger. Voilà pour les trois axes de développement de notre stratégie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct