lesoirimmo

Il y a dix ans dans Le Soir : «Les tarifs électriques corrigeables»

Le marché de l’alimentaire est principalement aux mains de cinq distributeurs. © Miguel Perea-Nieto.
Le marché de l’alimentaire est principalement aux mains de cinq distributeurs. © Miguel Perea-Nieto.

(article paru dans Le Soir Le 26 Février 2008)

Le ministre de l’Energie, Paul Magnette (PS), présentera, dans les prochains jours, un projet de loi qui étend les pouvoirs de la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (Creg). Selon nos informations, ce texte dote surtout le régulateur fédéral de la capacité d’apprécier le caractère « raisonnable » des coûts présentés par les gestionnaires de réseau de distribution. Un point essentiel dans l’arsenal juridique de la Creg puisque son absence a mené à une hausse de la facture moyenne de gaz et d’électricité d’environ 100 euros en 2008 en Flandre et en Wallonie – à Bruxelles, l’augmentation était bien moindre, voire inexistante.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct