Le studio Weinstein demande une mise en faillite

©EPA
©EPA

Le studio The Weinstein Company va demander au tribunal à être protégé de ses créanciers, après l’échec de négociations pour son rachat, indiquent lundi les médias américains. La société a subi le retrait de nombreux clients depuis l’éclatement du scandale « Harvey Weinstein », le co-fondateur accusé par plus de 100 femmes d’abus sexuels.

The Weinstein Company était en pourparlers depuis plusieurs semaines avec les investisseurs Ron Burkle et Maria Contreras-Sweet en vue d’un rachat. Une négociation qui a échoué à cause des racheteurs potentiels, selon le studio de production. TWC les accuse de ne pas avoir respecté des accords passés et d’avoir rendu des formulaires incomplets, de sorte que le studio n’a pas pu obtenir de nouveaux crédits.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct