Le violeur de la Sambre reconnaît «une quarantaine» de viols et d’agressions sexuelles en France et en Belgique

© Reporters / Photoshot
© Reporters / Photoshot

Un ouvrier nordiste a été mis en examen mercredi après avoir reconnu «une quarantaine» de viols et d’agressions sexuelles depuis les années 1990, une des plus retentissantes affaire du genre ces dernières années.

L’homme, un père de famille âgé de 57 ans et domicilié à Pont-sur-Sambre, près de Maubeuge, a «globalement reconnu les faits», a déclaré à la presse le procureur de la République de Valenciennes Jean-Philippe Vicentini. «Il évalue le nombre de ses victimes à une quarantaine», a ajouté le procureur.

Le violeur présumé, dont l’identité n’a pas été divulguée par les autorités, était entendu dans l’après-midi par un juge de la détention et des libertés, qui devrait logiquement décider de l’incarcérer. Il avait été arrêté lundi dans sa voiture à Pont-sur-Sambre, et placé en garde à vue.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct