Saint-Louis – UCL: «Notre fusion n’est dirigée contre personne, c’est un projet positif»

Vincent Blondeel, recteur de l’UCL, et Pierre Jadoul, recteur de l’Université Saint-Louis Bruxelles, jouent l’apaisement.
Vincent Blondeel, recteur de l’UCL, et Pierre Jadoul, recteur de l’Université Saint-Louis Bruxelles, jouent l’apaisement. - Mathieu GOLINVAUX.

L a fusion entre l’UCL et Saint-Louis se concrétise ». Les premières lignes du communiqué diffusé jeudi soir par les deux institutions résonnent comme un avertissement à ceux qui auraient encore quelques doutes : les deux universités catholiques francophones ont bien l’intention de mettre en œuvre, dès que possible, tout ou partie du processus de fusion entamé en juillet 2016.

Le Soir révélait cette semaine (mardi 27 février), la tenue d’assemblées importantissimes pour l’avenir du processus : il s’agissait de concrétiser de nombreux rapprochements administratifs. Saint-Louis l’a fait lundi soir avec une majorité confortable, l’UCL a fait de même jeudi après-midi, obtenant l’unanimité. Les recteurs Vincent Blondel (UCL) et Pierre Jadoul (USL-B) commentent la portée de cette décision.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct