Comment le marché belge de la chaussure veut reprendre pied face à Zalando

Brantano se diversifie et ne se limite plus seulement à vendre des chaussures.
Brantano se diversifie et ne se limite plus seulement à vendre des chaussures. - Marc Gysens/Photonews.

Zalando est manifestement très à l’aise dans ses baskets. Le géant allemand de la vente de chaussures et de vêtements par internet s’attend en effet une croissance impressionnante sur le marché européen : 20 à 25 % pour 2018, soit un milliard d’euros. L’entreprise, basée à Berlin et active dans une quinzaine de pays, ne livre aucun pronostic précis pour la Belgique où elle a débarqué en 2012. « Mais c’est un marché très important pour nous, assure Monica Franz, porte-parole de Zalando pour le Benelux. Ainsi, l’an dernier, nous avons choisi la Belgique pour lancer quelques projets pilotes. » Zalando a ainsi consenti des investissements pour tester un nouveau système de livraison par géolocalisation (le client reçoit son colis à l’endroit exact où il se trouve et pas à une adresse prédéterminée). L’entreprise a aussi inauguré un service de retour à la demande à Hasselt et Gand (le livreur passe à une heure précise). Elle a également commencé à proposer des conseils personnalisés de stylistes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct